En France, cette donnée s’élèverait à plus de 285 millions d’Euros. C’est ce que révèle une étude réalisée par lastminute.com , leader européen du tourisme et des loisirs en ligne, qui a mené ce sondage auprès de 9 pays d’Europe*.

Qui raconte le plus d’histoires à son retour de vacances ?
Parmi les européens les plus bavards, les Irlandais arrivent en tête du classement, avec une moyenne de 26 minutes passées à raconter leurs vacances aux collègues. Ils sont suivis de très près par les Allemands (25 minutes) et les Suédois (23 minutes). Les Français quant à eux, ne passent qu’une vingtaine de minutes à relater leurs anecdotes estivales.

Temps passé en minutes par pays à raconter ses histoires de vacances:
-Irlande : 26
-Allemagne : 25
-Suède : 23
-Royaume-Uni : 22
-Espagne : 22
-Italie : 21
-Danemark : 21
-Norvège : 21
-France : 20

Qui excelle dans l’art de la vantardise ?
19% des interrogés reconnaissent mentir ou tout simplement exagérer leurs histoires pour les faire paraître plus passionnantes qu’elles ne le sont réellement.
A ce titre, les Irlandais sont les plus gros vantards : 29% d’entre eux avouent s’adonner à cette habitude, contre seulement 17% des Britanniques. Les Français se démarquent par leur honnêteté : seuls 13% confessent inventer des histoires.

% de la population par pays qui admet mentir ou exagérer à propos de ses vacances:
-Irlande : 29%
-Allemagne : 22%
-Espagne : 22%
-Suède : 18%
-Royaume-Uni : 17%
-Norvège : 17%
-Italie : 17%
-Danemark : 14%
-France : 13%

Les Irlandais sont aussi les plus confiants dans leur capacité à raconter des histoires : 39% d’entre eux s’estiment « très bons » dans ce domaine. Les Espagnols et les Français sont aussi confiants, avec 41% se considérant « bons » alors que les Suédois et les Danois le sont moins, avec respectivement 16% et 13% décrivant leurs capacités comme « faibles ». Les Britanniques sont plus modestes, avec 41% se considérant « dans la moyenne » et à peine plus d’un quart (26%) se considérant « bons » dans l’art de déguiser la réalité.

« Partager ses photos et souvenirs de vacances avec ses collègues permet d’une certaine façon de vaincre la déprime de la rentrée tout en revivant ses vacances avec nostalgie » commente Barbara Guérin, Directrice Marketing de lastminute.com . « La fin des vacances est aussi l’occasion de réfléchir à sa prochaine escapade. Le site de lastminute.com propose de nombreuses idées de séjours, week-ends et des réductions allant jusqu’à 50% pour passer la nuit dans un Hotel Top Secret ! » ajoute-t-elle.

*Etude commanditée par lastminute.com et réalisée par YouGov du 1er au 11 Juillet 2011. L’échantillon total était de 10 291 adultes (18 ans et plus), au Royaume-Uni (2 050), en Irlande (1 030), en France (1 000), en Allemagne (1 082), en Espagne (1 056), en Italie (1 036), en Suède (1 012), au Danemark (1 018) et en Norvège (1 007). Le questionnaire a été conduit en ligne. Les chiffres ont étés pondérés et sont représentatifs de chaque pays.
La moyenne européenne a été calculée par lastminute.com en fonction des résultats de chaque pays.
Le chiffre de 285 millions d’Euros a été calculé en multipliant le nombre total d’actifs en France (25 900 000) par le nombre moyen d’heures passées (19,6) à parler des vacances et ensuite en multipliant ce nombre par le salaire horaire moyen (33,65 Euros). Source : http://www.ons.gov.uk/ons/publications/re-reference-tables.html?edition=tcm%3A77-200444

Partagez cet article :