Plus d’1 Français sur 10 ment sur ses week-ends 

Paris, le 29 avril 2015 – Mentir est un vilain défaut… Et pourtant les Européens semblent très à l’aise dans cet exercice lorsqu’il s’agit de parler de leurs activités du week-end. En effet, ils ont une fâcheuse tendance à mentir le lundi matin en racontant leur week-end, c’est ce que révèle la dernière étude lastminute.com menée auprès de 6 000 Européens !

 

Les Français, les Européens les moins menteurs

La dernière étude lastminute.com* révèle que les Français sont de « petits » menteurs comparés à leurs voisins européens lorsqu’il s’agit de raconter leurs activités du week-end. En effet, près de 30% des Allemands et 21% des Espagnols mentent comme des arracheurs de dents !

 

Top 5 des Européens les plus menteurs

A la question « as-tu passé un bon week-end ? », les Français (11,2% des sondés) sont eux aussi, dans une moindre mesure, atteints d’une envie irrépressible d’enjoliver leur vie lorsqu’arrive la pause-café du lundi matin. Mais pour quelles raisons la vérité est aussi dure à dire ?

 

Top 5 des raisons pour lesquelles les Français mentent à propos de leurs week-ends

Mes week-ends sont nuls comparés à ceux de mes amis/collègues donc je dois
inventer (25 %)
– Je ne veux pas que les gens sachent qui je suis vraiment, donc je mens (20%)
– Mes collègues ont toujours des super choses à dire sur leurs week-ends, je veux donc participer (17%)
– Je veux avoir des choses à raconter au travail le lundi matin (16%)
– Je ne veux pas que les gens pensent que je suis ennuyeux/ennuyeuse (13%)

Et parmi les mensonges les plus fréquemment avancés, les Français n’hésitent pas à inventer de toute pièce un départ en week-end (37%) ou même à faire culpabiliser leurs collègues en leur indiquant qu’ils ont travaillé tout le week-end (17%) ou raconter qu’ils ont nagé avec des dauphins (15%), dîner avec des amis (15%) ou qu’ils sont allés faire du sport (12%) !

D’autres, moins nombreux, s’aventurent même à inventer des mensonges originaux ! Ainsi, certains racontent avoir : escaladé une montagne (9%), éteint un incendie (7%), été figurant dans une émission de télévision (6%) ou même avoir sauvé la vie de quelqu’un (5%) ! L’imagination de certains n’a vraiment pas de limite !

Ce phénomène va même au-delà de la pause-café du lundi matin ! En effet, près de 2% des répondants français ont publié une histoire montée de toute pièce sur les réseaux sociaux.

 

*A propos de l’étude
Les chiffres sont tirés d’une enquête réalisée pour le compte de lastminute.com par OnePoll. L’enquête a été réalisée en ligne du 7 au 17 avril 2015. La taille totale de l’échantillon est de 1000 adultes en France, 2000 au Royaume-Uni, 1000 en Espagne, 1000 en Allemagne, 1000 in Italie (18 ans et plus).

Partagez cet article :