Ce mois-ci lastminute.com fait découvrir aux voyageurs Ceylan (« le vénérable lieu ») communément appelé le Sri Lanka. Ce nom qui évoque les plantations de thé, les épices et les pierres précieuses est un aperçu des nombreuses découvertes que les visiteurs pourront faire. Ils seront subjugués : sublimes plages, sites archéologiques époustouflants, une faune et une flore uniques en leur genre, temples bouddhistes… Autre particularité, ce peuple si chaleureux et accueillant laisse inévitablement des souvenirs impérissables.

 

Le Triangle culturel : un lieu unique aux multiples facettes

Pour ne manquer aucun site d’exception, lastminute.com conseille de partir à la découverte du Triangle culturel, le centre historique de l’île. Anurâdhapura, cette antique cité fut le siège du pouvoir cinghalais pendant plus de 1000 ans. Construite autour d’une bouture de l’arbre sous lequel le Bouddha aurait trouvé l’éveil, cette composition de stupas est un lieu de pèlerinage depuis plus de 2000 ans. Il faudra aux visiteurs une journée complète pour découvrir les multiples merveilles de cet héritage hors du commun, classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Autre site inoubliable, Polonnaruwa qui fut la capitale du Sri Lanka du 11ème au 13ème siècle. Autre perle du Triangle culturel, Kandy, la dernière grande capitale des rois cinghalais, où l’on peut rendre hommage à la plus sainte relique du pays, à savoir une dent du Bouddha dans le Temple de la Dent. Enfin, la capitale, Colombo offre son lot de musées intéressants et surtout ses incroyables marchés aux étals multicolores qui offrent mille et une senteurs d’épices.

 

Le paradis des animaux

Les éléphants, les panthères, les buffles sauvages, les ours noirs, les macaques font partie de cet eldorado qui compte également la plus forte densité au monde de léopards. Au nord de Kandy, la réserve forestière d’Udawattakele sert de refuge pour de nombreux singes et des centaines d’espèces d’oiseaux. Autre réserve forestière, Sinharaja est un site exceptionnel, classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Elle abrite une profusion d’espèces que l’on ne trouve pas en dehors du Sri Lanka, tant végétales qu’animales : arbres immenses, fleurs géantes, singes, oiseaux…

 

Entre plongée et promenades au cœur des plantations de thé

Les splendides plages de l’Océan Indien sont propices à de nombreuses activités comme le snorkeling ou la plongée sous-marine pour nager au milieu des raies et même des requins. La côte sud de l’île recèle de nombreux spots prisés par les surfeurs du monde entier. Pour les plus sportifs, un incontournable du Sri Lanka reste le pèlerinage de l’ascension du Pic d’Adam : 5000 marches à gravir à flanc de montagne pour parvenir au temple bouddhiste qui se trouve au sommet, d’où l’on jouit d’une vue incroyable sur la vallée. C’est une expérience à tenter de nuit pour parvenir au sommet à l’aube, pour un spectacle inoubliable. Les promeneurs peuvent aussi s’adonner au plaisir de la marche dans un cadre pittoresque : la région montagneuse des plantations de thé. L’harmonie des lignes de théiers plantés à flanc de colline dégage une impression de bien-être pour le promeneur, un sentiment que le temps n’a pas de prise sur ce pays qui est le quatrième producteur mondial de thé.

 

Pour l’éveil des papilles

Le Sri Lanka est réputé pour son plat national : le rice and curry. En réalité, cette dénomination recouvre tout un éventail de spécialités qui accompagnent le riz, par exemple des lentilles, des patates douces, des gombos ou des haricots en sauce. Certains noms deviendront vite familiers le papadum, fine galette croustillante à base de farine de pois chiche, le roti, un pain plat qui accompagne avantageusement les currys, ou encore le sambol un mélange de noix de coco râpée avec des épices, du piment bien entendu et du poisson déshydraté. Le voyageur au palais sensible pensera à demander « no chili » en commandant son plat !

 

Le conseil lastminute.com

Entre la circulation dense des tuk-tuks, la conduite à gauche et les animaux sur la route, il est préférable de louer un véhicule avec chauffeur. Si le temps n’est pas une contrainte, prendre le bus ou le train, avec leur moyenne de 30 kilomètres par heure, les voyageurs auront tout le loisir de collecter le plus d’images possibles de leur voyage.

 

Pour plus d’informations sur ces offres*, cliquer ici

 *Prix à partir de et sous réserve de disponibilités

Partagez cet article :