Welcome to L.A. … Ce mois-ci lastminute.com pose ses valises à Los Angeles alias la cité des anges. Cette ville est loin d’être classique : elle n’a pas vraiment de centre-ville, là-bas les idoles sont des stars étoilées, les paysages des routes et plages à pertes de vue. Rendez-vous à L.A, the « place to be » du rêve américain.

 

L.A. capitale du cinéma

Le climat et la géographie de la Californie ont largement joué sur le choix d’Hollywood comme patrie du cinéma. En effet, rares sont les endroits où l’on peut trouver : l’océan, la montagne, le désert et les champs à l’infini. Hollywood jouit encore aujourd’hui d’une aura internationale, c’est la capitale mondiale du cinéma, avec ses stars et ses tapis rouges.

Que faire sur place ? L’incontournable Parc d’attractions Universal Studio permet de redécouvrir toute l’histoire du cinéma de E.T. à King Kong en passant par Retour vers le futur. Toujours du côté des « stars », il ne faut pas louper le Hollywood Boulevard avec son Walk of Fame. Ces fameuses étoiles sur le pavé symbolisent toutes les plus grandes stars américaines.

 

L.A. en long, en large et… en hummer

L.A. se visite par quartier. Et il ne faut pas manquer Downtown, c’est le seul quartier qui ressemble vraiment à une grande ville américaine avec ses gratte-ciels et ses rues à angle droit. C’est à peu près le seul quartier de la ville qu’il est possible de visiter à pied, Los Angeles est le royaume de la voiture.

Dans un de ces énormes véhicules qui caractérisent les USA il ne faut pas hésiter à arpenter les rues les plus célèbres du monde et descendre Sunset Boulevard, Melrose Avenue ou Beverly Hills au volant d’un hummer. La plage de Santa Monica est célèbre dans le monde entier avec sa jetée et sa grande roue, mais c’est également le point d’arrivée de la très célèbre Route 66 qui relie aux Etats-Unis l’océan Atlantique à l’océan Pacifique.

 

“Forget the lunch, go to dinner!”

Pour se faire une expérience de la vie américaine, rendez-vous dans un de ces fameux « dinners », ces cafétérias où l’on peut déguster à volonté des pancakes copieusement arrosés de sirop d’érable, des french toasts, des œufs sous toutes leurs formes, accompagnés du fameux café américain consommé par litre tous les jours.

Il ne faut surtout pas croire que la cuisine à L.A. se limite aux fast-foods, la ville est très en avance sur son temps en ce qui concerne les régimes végétariens les plus farfelus et les spécialités gluten-free. La Californie est le grenier de l’Amérique quant aux fruits et aux légumes, les touristes gourmands en dégusteront sans modération tous les jours, du breakfast au brunch, en jus, en purées ou en smoothies. Le petit plus écolo de l’expérience, tous les fruits et légumes sont produits dans la région.

 

Pour y aller*…cliquer ici

*Prix à partir de et sous réserve de disponibilités

 

Partagez cet article :