L’été est là, les Européens ont envahi les plages. Après avoir passé du temps à la salle de sport ou s’être astreint à un régime pour paraitre sous son meilleur jour, c’est le moment de l’épreuve du maillot et à qui sera le plus attirant sur la plage. Et si les Européens se montrent très coquets (ou pas), ils sont aussi parfois agaçants sur la plage. C’est ce que révèle la dernière étude de lastminute.com*.

 

Talons aiguilles, strings et bikinis : le top 3 des fashion faux-pas à la plage

Le moment de se mettre en maillot est arrivé et la beach fashion police est sans appel : il y a des tenues à proscrire sur la plage !

En premier lieu, chez les femmes, ce sont les talons aiguilles qui se révèlent être le fashion faux-pas pour 55% des Européens et 60% des Français.

Viennent ensuite les bikinis qui ne laissent aucune place à l’imagination (30% des Européens et 31% des Français mais seulement 15% des Espagnols) et les strings (29% des Européens et 36% des Français).

Et chez les hommes, c’est le string le péché ultime en matière de mode (50% des Européens et des Français), le mankini façon Borat (47% des Européens et 30% des Français) ou les slips de bain trop serrés (38% des Européens et 37% des Français).

Femmes

  1. Talons aiguilles (55%)
  2. Bikinis trop petits ou suggestifs (30%)
  3. String (29%)
  4. Combinaison de plongée (21%)
  5. Maillot de bains aux motifs improbables (par exemple deux mains sur le haut du bikini comme si elles tenaient les seins – 19%)

Hommes

  1. String (50%)
  2. Mankini (comme Borat 47%)
  3. Slip de bain trop serré (38%)
  4. Les ‘ball bags’ (maillots de bain recouvrant le très strict minimum… 35%)
  5. Shorts de bain très serrés (31%)

D’ailleurs, l’apparence physique reste une affaire qu’ils prennent au sérieux pour passer l’épreuve du maillot de bain : 18% des Européens fréquentent une salle de sport avant de partir en vacances, 16% font un régime (ils espèrent perdre 2,5 kilos en moyenne) et un tiers (32%) investissent dans un nouveau maillot de bain !

 

Jamais sans mon portable… 33% des Français ne se rendraient pas à la plage sans leur téléphone

Si pour la grande majorité, la crème solaire et la serviette font parties des basiques à toujours avoir avec soi à la plage, il est amusant, voire troublant, de constater que le téléphone portable (37%) est plus essentiel que ses proches (30%) selon les Européens !

D’ailleurs un tiers des Français pourraient s’avérer être nomophobes : 33% ne se rendraient pas à la plage sans leur téléphone tandis que 26% n’envisagent pas d’y aller sans leur famille ou amis.

A noter que 5% des Européens (ainsi que 8% des Français et des Italiens) ne vont pas à la plage sans préservatifs !

Sans quoi ou qui les Européens ne vont jamais à la plage ?

  1. Crème solaire (61%)
  2. Serviettes (60%)
  3. Lunettes de soleil (57%)
  4. Maillot de bain (55%)
  5. Téléphone portable (37%)
  6. Ami/partenaire/famille (30%)
  7. Chapeau (28%)
  8. Livres (28%)
  9. Appareil photo (22%)
  10. Nourriture (21%)

 

Le saviez-vous : Les Français sont les Européens qui déclarent passer le plus de temps sur leur téléphone à la plage : 18% admettent qu’ils peuvent passer la plupart de leur temps à appeler leurs proches ou à surfer en ligne contre 16% des Espagnols, 12% des Allemands, 11% des Italiens et 5% des Britanniques !

 

Qu’est-ce qui énervent le plus les Européens à la plage ?

Il faudrait faire preuve de bonnes manières en toutes circonstances, surtout à la plage lorsqu’il s’agit de partager un banc de sable minuscule avec d’autres vacanciers. Car certaines attitudes mettent les nerfs des Européens à rude épreuve !

Si 33% des Européens détestent lorsqu’un chien s’approche trop près ou que des couples se disputent à côté d’eux, ce n’est pourtant pas ce qui les énervent le plus.

  1. Quand les gens abandonnent leurs déchets (60%)
  2. Des gens qui secouent des serviettes et mettent du sable sur moi (56%)
  3. Des gens qui écoutent de la musique très fort (51%)
  4. Des gens qui parlent fort au téléphone (47%)
  5. Des gens qui fument (42%)

 

*A propos de l’étude

Source : les chiffres sont tirés d’une enquête réalisée pour le compte de lastminute.com par OnePoll. L’enquête a été réalisée en ligne du 24 mai au 2 juin 2016. La taille totale de l’échantillon est de 1000 adultes en France, 2000 au Royaume-Uni, 1000 en Espagne, 1000 en Allemagne, 1000 en Italie (18 ans et plus).

Partagez cet article :