Le réveillon approche à grands pas et l’excitation des fêtes commence à se faire sentir ! Listes de cadeaux, arbres de Noël et décorations de table … l’esprit de Noël est bien là ! Et s’il est vrai que cette période est un moment magique, c’est aussi un moment que chacun célèbre à sa façon ! lastminute.com dévoile son tour du monde des traditions de Noël les plus étranges !

1. Espagne

Il est certain que les nombreux déjeuners et dîners de Noël malmènent le système digestif et donnent lieu à quelques…désagréments. Mais ce qu’il se passe pendant les vacances de Noël dans la région de Catalogne, est vraiment étrange ! Les enfants catalans s’enthousiasment pour « Caga Tió », littéralement l’ »oncle qui fait caca ». Le « Caga Tió » est une petite bûche de bois sur laquelle est dessinée un grand sourire et qui « expulse » les cadeaux par…son derrière ! A partir de la nuit du 8 décembre, fête de l’Immaculée Conception, la bûche est placée à côté de la cheminée avec une couverture bien chaude et est traitée comme un véritable animal de compagnie. Chaque nuit, les enfants l’alimentent avec des noix et du chocolat dans l’espoir qu’il va grossir de plus en plus. Le jour de Noël, les enfants et la famille se rassemblent autour du « Caga Tió » et on lui donne l’ordre de « libérer » des cadeaux, traditionnellement du nougat, des bonbons, des petits jouets et de l’argent.

2. Estonie

L’Estonie a certainement l’une des traditions de Noël les plus anciennes et les plus bizarres : le sauna pendant la nuit de Noël (ce qui n’est pas aussi attrayant qu’il y paraît …) Alors que dans de nombreux pays du monde, la famille se réunit autour d’une table pour porter des toasts et déguster de délicieux plats, les Estoniens passent la soirée en famille dans un sauna, nus et en sueur. Nous avons donc des raisons de penser que nous sommes très chanceux de vivre en France !

3. Pays-Bas

Aux Pays-Bas, Sinterklaas apporte des cadeaux aux enfants le 5 décembre. Les vieilles traditions hollandaises racontent que Sinterklaas vit à Madrid, porte une robe et une mitre rouges et a des domestiques appelés Zwarte Pieten. Il débarque chaque année le 11 novembre. Les enfants laissent des carottes pour son cheval dans une chaussure et espèrent qu’elle soit remplie de cadeaux en retour. Les Zwarte Pieten ont toujours en main une liste avec les noms des méchants enfants qui recevront des morceaux de charbon au lieu de cadeaux. Et les enfants qui ont été très méchants sont mis dans des sacs et emmenés en Espagne comme punition ! Pourquoi Sinterklaas réside à Madrid ? Entre 1518 et 1714, les Pays-Bas étaient sous le contrôle du Saint Empire romain germanique alors dominé par la dynastie Habsbourgeoise en Espagne, de sorte que l’Espagne n’était pas très bien vue par les Hollandais et cela en faisait un endroit parfait pour une punition !

4. Islande

Cette tradition mérite amplement de figurer dans le Top 10 des traditions de Noël les plus étranges grâce à Jólakötturinn, également connu sous le nom du Chat de Yule. Yule est une fête païenne qui correspond à Noël. Mais ce chat n’est pas aussi mignon que l’on pourrait l’imaginer. Le Jólakötturinn est un énorme chat noir qui rôde dans tout le pays pendant la nuit de Noël. Il est affamé, possède une moustache blanche et brillante, des yeux étincelants comme des charbons ardents et sa longue queue lui permet de faire des sauts effrayants. C’est un personnage inquiétant parce qu’il chasse, non pas des souris, mais des hommes ! Ses victimes ont varié au cours des siècles, mais toutes ont un point commun : elles n’ont pas réussi à obtenir en cadeau ou à fabriquer de leurs mains, un vêtement neuf qu’elles pourraient porter à Noël ! Il est lié au personnage de la chèvre de Yule, qui supervise la préparation de Noël et se réserve le droit de punir ceux qui ne l’organisent pas correctement… Ce grand chat avide existe depuis le Moyen Âge et des histoires horribles circulaient déjà sur lui vers l’an 700. En l’an 800, le Jólakötturinn est même « utilisé » comme un stratagème pour pousser les travailleurs à terminer la récolte de la laine avant la fin de l’année : ceux qui avaient travaillé dur étaient récompensés par un vêtement !

5. Suisse

La petite ville de Samnaun, en Suisse, est le lieu où se tient le ‘ClauWau’, également connu sous le nom des Championnats du Monde des Pères Noël. Ici, des équipes venant du monde entier habillées en Pères Noël se rencontrent dans une station de ski locale pour participer à différentes courses. Il y a des courses de raquettes, de traîneaux, une compétition de décorations en pain d’épice, et bien d’autres sympathiques épreuves dans le but de couronner la meilleure équipe. Durant la compétition d’escalade notamment, de nombreux Pères Noël chargent sur leurs épaules des sacs remplis de jouets et courent sonner les cloches en haut d’une cheminée. Observer des centaines de Pères Noël vêtus de rouge s’affronter sur fond de neige blanche étincelante est vraiment un spectacle à la fois fascinant et étrange !

6. Mexique

En termes de traditions étranges, le Mexique n’est pas en reste. Dans la région d’Oaxaca, il y a la « Noche de Rabanos », ou la « Nuit des radis », un festival d’art un peu surréaliste et qui se tient chaque année le 23 décembre. Les habitants y rivalisent de créativité en coupant ce très gros légume en morceaux et en créant des sculptures très élaborées. La tradition est née au 16ème siècle grâce aux missionnaires espagnols. Ce radis géant local a été choisi pour être honoré et sculpté et est ainsi devenu un rituel typique de Noël. De nos jours, il y a même des concours où l’on récompense par de l’argent les plus belles sculptures de radis ! Chaque année, plus d’une centaine de concurrents prennent cette compétition très au sérieux et font en sorte que cette étrange institution locale perdure à travers les siècles !

7. Ukraine

La plupart des gens pense que les toiles d’araignées sont le symbole d’Halloween, mais, en Ukraine, les araignées et leurs toiles sont de bons présages. Alors que partout ailleurs on décore l’arbre de Noël avec des boules et des guirlandes, en Ukraine, on utilise des toiles d’araignées pour s’assurer prospérité et chance pour l’année à venir ! Cette tradition est fondée sur une ancienne légende ukrainienne : une veuve très pauvre n’avait pas d’argent pour décorer l’arbre de Noël de sa famille. Ses enfants étaient évidemment inconsolables. Une fois les enfants au lit, quelques gentilles araignées ont utilisé les larmes des enfants pour créer de belles toiles d’araignées afin de décorer l’arbre nu. Quand les enfants se sont réveillés le matin de Noël, ils ont trouvé l’arbre joliment paré, et à partir de ce jour, cette famille pauvre a vécu dans la prospérité ! Un véritable et merveilleux conte de Noël comme on les aime !

8. Norvège

La veille de Noël est une nuit pleine de superstitions en Norvège car les Norvégiens croient que c’est la nuit où les mauvais esprits provoquent les humains. La croyance veut que ce soit la nuit où les sorcières sortent pour chercher et voler des balais pour ensuite s’envoler dans la nuit sombre et froide. A cette occasion, il est de coutume que les femmes cachent tous leurs balais et serpillères de peur qu’une sorcière ne les leur vole ! Mais les hommes ont aussi une lourde tâche : celle d’effrayer la sorcière maléfique !

9. Lettonie

Tout comme en Ukraine, les Lettons célèbrent aussi Noël comme si c’était Halloween. Les gens s’habillent en momies et vont de maison en maison pour obtenir et donner des cadeaux en échange de la bénédiction d’un Noël prospère. Étrange !

10. République Tchèque

Pour les célibataires, la saison de Noël peut être le bon moment pour enfin trouver l’âme sœur ! En République tchèque, il existe une coutume qui veut qu’une femme célibataire doit se placer face à une porte et lancer une chaussure par-dessus son épaule. Si la chaussure atterrit avec sa pointe en direction de la porte, la femme se mariera l’année suivante. Que les célibataires du monde entier prennent note !

Partagez cet article :