Ce mois-ci, lastminute.com met le cap à l’Est, direction Singapour. A la fois ville et pays, de culture asiatique et européenne, moderne et traditionnelle, Singapour est la destination idéale pour tous ceux qui cherchent un peu de dépaysement ! « Ville-jardin » à la végétation luxuriante entourée des plus hauts buildings du monde, la cité-état est un lieu paradoxal et fascinant !  

Une ville rugissante

Le nom de Singapour vient du sanskrit « Singapura » qui signifie « ville du lion » alors même qu’il n’y a pas de lions sur l’île mais des tigres, certainement confondus par des explorateurs.

Le territoire de la cité-état se compose de plus de 60 îles. C’est sur Pulau Ujong, l’île principale, que se retrouvent les 10 millions de touristes qui affluent le plus souvent pour des voyages d’affaires et choisissent de rester pour découvrir ce lieu mythique.

A savoir !
Comme dans la plupart des anciennes colonies anglaises, on roule à gauche à Singapour. Un détail qui peut prendre de l’importance pour ceux désireux d’explorer, par exemple, la  ville en scooter.

 

Sur le toit de toute l’Asie

Les attractions ne manquent pas à Singapour ! L’aéroport vaut, à lui tout seul, le voyage. Il a été élu plusieurs années de suite « Meilleur aéroport du monde » et propose entre autres, un jardin de papillons, un bar sur le roof-top, une chute d’eau et un cinéma géant.

Un conseil : il faut visiter les quartiers indiens et chinois, certainement les deux communautés les plus représentées dans la ville. Chinatown est sans conteste le quartier le plus exotique. La couleur rouge absolument prédominante, les toits en pagodes, les temples et les marchés séduisent les visiteurs et les projettent dans un univers exotique.

Toute autre ambiance à Little India, quartier investi par des migrants indiens au 19ème siècle. Les odeurs d’encens se mêlent à celles des colliers de jasmin tressés dans les cheveux des femmes ainsi qu’aux nombreuses épices, pour un voyage en pays tamoul. Le temple de Sri Verrmakaliamman avec ses façades aux milliers de statues impressionnera les curieux à coup sûr !

Singapour c’est aussi un remarquable quartier colonial qui, autour du quartier d’affaires, comprend des monuments imposants comme l’Hôtel de ville, de très belles églises à l’instar de Saint-Andrews ou de Saint-Grégoire-l’Illuminateur, l’ancienne Cour suprême (qui s’inspire du dôme de la cathédrale Saint-Paul à Londres), la Victoria Memorial Hall, le Parlement et l’Hôtel Raffles dont la façade est un symbole vivant de l’époque coloniale.

 

La « ville-jardin » 2.0

Les parcs et jardins sont omniprésents à Singapour, c’est la ville verte par excellence ! Le célèbre Gardens by the Bay, le poumon vert de Singapour offre un paysage de science-fiction sur 18 hectares.  Le soir venu, ses énormes structures métalliques en forme d’arbres, couvertes de quelques 163 000 plantes s’éclairent et s’animent en un majestueux spectacle de la nature.

 

Une gastronomie internationale

Singapour est un haut-lieu de la gastronomie asiatique, puisque toutes les influences étrangères s’y retrouvent. Celles de l’Asie, bien entendu, avec la Chine, l’Inde, la Thaïlande ou la Malaisie, et celles du reste du monde, puisqu’il est possible de déguster des spécialités aussi bien françaises, qu’italiennes ou même… mexicaines !

Comme partout en Asie, les nouilles sont très appréciées, qu’elles soient sautées avec de la viande ou des légumes, accompagnées de sauce d’huître ou en soupe. Une recette porte même le nom de « nouilles de Singapour ».

Les currys indiens sont également très populaires. Le curry des têtes de poissons est emblématique de la gastronomie locale. Parmi les stars des plats singapouriens, on trouve le chicken rice, un poulet laqué moelleux et juteux accompagné de riz blanc et d’une sauce bien particulière. La soupe laksa, une marinade de lait de coco, de poisson, de crevettes, de nouilles, copieusement arrosée d’épices (attention ça pique un peu), est également un incontournable.

Autres plats très représentatifs, le pepper crab et le chili crab se retrouvent fréquemment sur les tables des restaurants de Singapour. Enfin, comme partout en Asie, les gourmands céderont à la tentation de la street-food avec les étals, ô combien appétissants et abondamment garnis de diverses fritures, des vendeurs de rues regroupés en hawkers centres.

 

Pour y aller* cliquer ici

*Prix à partir de, sous réserve de disponibilité, pour plus d’informations sur ces offres, 

Partagez cet article :