De nombreux couples sont prévoyants et planifient leurs vacances des mois à l’avance. Seulement, ils omettent de prévoir une chose… la possible fin de leur idylle avant le grand départ ! Alors que faire lorsque les vacances ont été organisées avec son ex-moitié ? Faire durer la relation juste le temps du séjour ? Tout annuler ? Ou simplement voyager quand même avec lui/elle ? C’est ce que révèle la dernière étude de lastminute.com menée par l’institut OnePoll auprès de 8 000 Européens*.

 

#LePasséCestLePassé

9% des Européens se réconcilient avec leur ex en vacances !
En effet, si 9% des Européens se réconcilient une fois en vacances, d’autres choisissent d’aller conclure ailleurs. C’est le cas de 6% des Européens sondés soit 9% des Italiens, 7% des Français, 6% des Espagnols et 3% des Britanniques.

 

#FaireLitCommun

Pour certains Européens, les réconciliations se passent tellement bien qu’ils en viennent à coucher ensemble pendant leur séjour ! 1 Italien et 1 Espagnol sur 5 remettent le couvert contre 1 Français sur 6 et 1 Britannique sur 13. Décidément, les Anglais se démarquent encore une fois de leurs camarades européens !

 

#HolidaysPartnersOnly

Contrairement aux idées reçues, voyager avec son ex n’est donc pas forcément synonyme de mauvaises vacances… bien au contraire !
Au total, 22% des Européens sondés admettent avoir passé de bonnes vacances en compagnie de leur ex-conjoint(e). C’est le cas de 28% des Italiens, 25% des Espagnols, 22% des Français et enfin 11% des Britanniques.

 

#LibertéOuJalousie ?

A la question « Imaginez que votre ex-conjoint/conjointe rencontre quelqu’un pendant les vacances, qu’elle serait votre réaction ? »,
-19% des Européens sondés feraient la même chose, (dont 23% d’Italiens !) et prendraient du bon temps de leur côté
-18% des Européens interrogés réserveraient immédiatement un billet retour, (dont 20% de Français !)
-15% des Européens sondés seraient jaloux et tenteraient de tout faire pour le/la reconquérir
-8% des Européens interrogés chercheraient à le/la rendre jaloux/se en trouvant aussi un amour de vacances.

 

#ActorsStudio

Il y a donc ceux qui partent en étant séparés et ceux qui ne se séparent pas pour pouvoir partir !
Alors qu’ils savaient leur relation finie, 28% des Européens sondés déclarent avoir prétendu être heureux dans leur couple juste pour éviter d’annuler leurs vacances. Les Espagnols sont les plus doués au jeu du faux semblant (30%) bien que talonnés par les Français (29 %) suivi des Italiens (27%) et des Britanniques (24%).
Ils sont même 30% à déclarer coucher naturellement avec leur future ex moitié. Là encore, les Espagnols sont en tête (33%), avec les Italiens (33%) juste devant les Français (29%). En fin de classement, les Britanniques qui semblent légèrement plus réservés sur le sujet (19%).

 

#AmourToujours

Mais l’amour reste quand même plus fort que tout puisque la dernière étude lastminute.com révèle que 64% des Européens n’ont jamais rompu avec leur conjoint(e) durant les vacances.

 

 

*A propos de l’étude
Les chiffres sont tirés d’une enquête réalisée pour le compte de lastminute.com par OnePoll. L’enquête a été réalisée en ligne du 21 au 27 juillet 2017. La taille totale de l’échantillon est de 2 000 adultes en France, 2 000 au Royaume-Uni, 2 000 en Espagne, 2 000 en Italie (18 ans et plus).

Partagez cet article :